Wordpress ou MODX, la folle comparaison

5 Janvier 2018

Logo ResourceSpace Logo Wordpress Logo Prestashop Logo Joomla

MODX est un système de gestion de contenu qui a été lancé en 2005 par Ryan Thrash, Raymond Irving et Jason Coward. Ce CMS a été conçu pour allier liberté de conception et sécurité, chose qui, selon eux, n'était pas permise par les autres CMS.

Wordpress, le séducteur

Historiquement et encore actuellement, Wordpress est une application destinée à réaliser un blog, c'est à dire un mini-journal permettant de publier des billets.

Son utilisation facilement accessible au néophyte, a propulsé Wordpress parmi les applications de publication web les plus utilisées, mais aussi l'une des plus ciblée par les actes de malveillance.

Si le nombre d'installations a fait de Wordpress une cible de choix – Wordpress est de loin l’application la plus ciblée par les cyber-attaques (voir notamment l’étude Website Hacked Report 2016) – . Mais d'autres facteurs y contribuent très certainement : les manquements aux règles de sécurité les plus élémentaires, les failles de sécurité, la tentation d'installer n'importe quelle extension sans se soucier de la qualité du code et des éventuelles données récoltées, la qualité parfois incertaine des plugins contribuent aussi à la fragilité de Wordpress.

Au délà de la questions de sécurité des sytèmes, Wordpress n'est pas une application de gestion de contenus appartenant à la catégorie des CMS modernes à vocation professionnelle même si, à force d'ajouts de plugins, avec les risques que cela comporte, il peut s'en approcher, il n’en reste pas moins le "faux roi" des CMS.

L'application favorite de blogging a même, d'emblée, tout ce qui manque à une plate-forme de gestion de contenu :

  • Absence de système de cache intégré
  • Pas de contrôle fin des utilisateurs et groupes d'utilisateurs
  • Non-conçu pour le multi-site
  • Capacité multi-lingues limités ou incohérentes
  • Pas du tout sympathique pour les développeurs
  • Non-conçu pour le développement back-end
  • Design et partie programmatique constamment mélangée
  • Conflictuel
  • Aucune organisation hiérarchique de l’information (arborescence)
  • WordPress n'est pas orienté objet à la base. Cela limite sa capacité à se développer au-delà d'un certain point avec PHP

Au-delà du Wordpress : MODX

La qualité du code et sa capacité à évoluer ne sont pas une préoccupation pour la plupart des clients et les utilisateurs. Ces points sont cependant cruciaux pour toute réalisation web de qualité et la pérennité d'un système.

Fier d’avoir fait mes premières armes avec l’application de blogging, au fur-et-à-mesure des tests, besoins et projets, je me suis aperçu du peu de cohérence de Wordpress et de sa fragilité. Sans même parler de projets pointus ou complexes. Tout développeur a besoin de suivre les besoins des ses clients au plus prêt et de pouvoir y répondre favorablement : créer des champs, générer des listes facilement, organiser l’information de manière cohérente et pertinente, toujours garder la porte ouverte aux évolutions, qu’il s’agisse de design ou de fonctionnalités, sans se retrouver dans des situations inextricables parce que l’installation hâtive d’un thème ou d’un plugin sera devenue source de blocage.

Si les capacités plug and play et la pléthore de site Wordpress peuvent séduire, chaque installation de Wordpress peut se transformer en compte-à-rebours et même en scénario de cauchemar client – et développeurs.

Et d’autant plus dans le cas d’une création de sites par des développeurs plug-and-play ou des agences surtout soucieuses de déployer des sites en un minimum de temps en les sur-facturant, ont définitivement fermé la porte à un projet de modernisation ou de réorganisation de l’information.

Forts de tous ces constats il me fallait passer à l’étape supérieure: je me suis mis en quête d’un… CMS, et même plus...

MODX est plus qu’un CMS

Après avoir réinstallé Joomla, Concrete, Drupal et quelques autres je suis tombé sur MODX. Ce fut la révélation.

Système de cache intégré, multilingue, multi-site, sécurisation poussée, liberté totale en matière de design, évolutivité permanente, programmation orienté objet et, ce qui est à mon sens la plus grande des qualité de MODX : sa philosophie qui permet une représentation claire de tout projet de développement.

Fini le gloubiboulga aux morceaux de PHP mélangés à du CSS et au HTML. Le résultat est immédiat : le développement est plus rapide, les risques d’erreurs et de situation bloquantes sont réduits à l’extrême. Le code est modulaire, transportable, réutilisable. Même si l’initiation à MODX demande un peu de temps la courbe d’apprentissage est sans encombre pour tout développeur ayant des connaissances de bases et les connaissances acquises ne sont jamais perdues.

Alors que WordPress n’est ni un un outil pour développeur, ni armé pour construire de véritables applications Web, MODX l’est.

Côté sécurisation et stabilité, MODX est inconstestablement supérieur à Wordpress : le CMS peut être installé en mode «sécurisation renforcée» avec plus de 10 points de renforcement. Un et un seul point relègue Wordpress au oubliettes : le coeur de MODX, son moteur, est inaccessible via le protocole http. Opter pour MODX c’est aussi s’adapter et se se prémunir face aux risques et menaces informatiques : piratage, vol de données, injection d’URL infectant les résultats de recherches…

Du point de vue développeur au point de vue client

Si, à priori, l’argumentation technique n'est pas toujours entendable pour le client qui ne jure que par Wordpress, ignorer les différences fondamentales entre les deux approches ne peut en aucun cas aider à faire un meilleur choix pour la réalisation d’un projet au-delà d’une vision à court terme.

Choisir MODX à Wordpress ou à un autre CMS ne peut se réduire à préférer un PC à un MAC. Pour une simple raison : le succès et la pérennité de tout projet et de toute réalisation sont étroitement liés aux choix initiaux.

Et il y a fort à parier qu’un client préférera toujours, le moment venu, entendre un "oui c’est possible" plutôt qu’un "non, désolé c’est trop compliqué il aurait fallu le dire avant" lorsqu’il sollicitera son prestataire ou son responsable de projet.

MODX est non seulement un véritable CMS mais c’est aussi un Content Management Framework (CMF)), c'est à dire une architecture, une plateforme extensible et modulaire, permettant de créer des applications. La dimension applicative de MODX est un gage de souplesse et d’adaptativité qui permet se répondre à de nombreux besoins, à des logiques métier spécifiques et d'optimiser les flux de travail.

Penser un projet web en toute liberté en se souciant plus de "faire" que du "est-ce ce qu’il sera possible de le faire ?", çà change beaucoup de chose, aussi bien du point de vue client que pour le développeur. C’est précisément ce que permet MODX, par sa conception même. Définitivement, l’horizon n’est pas le même.

Jean-Philippe Dain
Développeur & webdesigner
Itchiweb.com


Webographie

MODX vs. Wordpress - Contrast & Comparison

Pourquoi utiliser MODX et pas WordPress ?

Why We Don’t Do “Powered By…” by Default

WordPress vs. MODX: A Head-to-Head Comparison

43 Dangerous WordPress Plugins Blacklisted by Sucuri in 2017

WordPress est de loin le CMS le plus ciblé par les cyberattaques

WEBSITE HACKED TREND REPORT 2016

Wordpress n’est pas fait pour les développeurs

Why WordPress is not a CMS

WordPress or MODX? The Winner Is…

Why MODX is my Preferred CMS

MODX: The Best CMS You’ve Never Used?

Why MODX